Skip to main content

La commission du mandataire immobilier : quelle rémunération peut-il espérer ?

By 12 novembre 2021Conseils

commission du mandataire immobilier

Vous souhaitez travailler à votre compte et vous avez entendu dire que commission du mandataire immobilier pouvait être très rémunératrice.

Mais avant de vous lancer, vous avez besoin d’un éclairage sur la rémunération de ce professionnel.

En effet, la commission du mandataire immobilier peut aller du simple au double, puisque suivant les enseignes que vous prospecterez, elles vous proposeront entre 45 % et 100 %.

Quels sont les différents types de commissions du mandataire immobilier ? Comment et quand est-il payé ?

Dans cet article, je vous explique en détail comment la rémunération d’un mandataire immobilier fonctionne et vous donne à la fin une idée plus précise des revenus auxquels vous pourrez prétendre.

Les bases de la rémunération d’un agent immobilier

La rémunération d’un agent immobilier est soumise à la loi Hoguet.

Il est rémunéré pour son rôle d’intermédiaire dans la transaction que ce soit pour une recherche de locataire ou pour la vente d’un bien.

Lors d’une vente, l’acquéreur ou le vendeur payent des honoraires qui correspondent aux « frais d’agence ». 

Par exemple, sur un bien à 200 000 €, on ajoute généralement 5 % d’honoraires, soit 10 000 €.

Que le mandataire immobilier qui vend le bien travaille à son compte ou pour une agence, le principe est le même. Il ne touchera qu’un pourcentage de la commission.

Cependant, le mandataire est un professionnel indépendant. Ainsi, on peut se demander comment il est rémunéré, mais aussi combien ?

La commission du mandataire immobilier : comment ce professionnel est-il payé ?

Contrairement à un négociateur salarié, le mandataire n’est pas salarié d’une entreprise. Il travaille à son compte, souvent en tant que micro-entrepreneur ou dirigeant de sa propre société.

Ainsi, il ne peut prétendre à un salaire fixe. Sa rémunération dépend exclusivement du travail qu’il fournit et de ses ventes.

Le mandataire immobilier est uniquement payé à la commission.

En général, la commission du mandataire immobilier varie entre 45 et 100 % des honoraires demandés au client.

Cette somme est donc bien supérieure à ce que peut prétendre un négociateur salarié.

 

Hey ! 100 % de commission sur vos ventes ça vous dit ?? 👉👉👉👉

 

Les différentes commissions d’un mandataire immobilier

Vous l’aurez compris, la rémunération d’un agent commercial indépendant varie énormément selon la structure avec laquelle il collabore.

La commission du mandataire immobilier en agence immobilière

Un mandataire peut travailler auprès d’une agence tout en étant indépendant. Cela comporte des avantages et des inconvénients.

Par exemple, travailler au sein d’une agence permet de côtoyer une équipe et d’apprendre les rouages du métier aux côtés de professionnels expérimentés.

Travailler aux côtés d’autres professionnels peut également vous apporter de la motivation.

De plus, en étant mandataire d’une agence, vous travaillez au sein même de votre secteur et on peut vous rendre visite.

Ce type de structure peut vous rassurer si vous débutez, car vous aurez l’impression d’avoir une équipe autour de vous.

Cependant, la commission du mandataire immobilier en agence immobilière sera très faible car vous travaillez environ 50 % pour l’agence.

Les commissions du mandataire immobilier qui travaille auprès d’une agence sont donc en général de 40 à 50 % au maximum.

Enfin, une autre désavantage et pas des moindres, il subsiste généralement un lien de subordination officieux entre l’agent et ses agents commerciaux.

La commission d’un agent commercial au sein d’un réseau

Le mandataire qui travaille avec un réseau immobilier obtient, quant à lui, entre 60 et 100 % de commission sur ses ventes.

Cela signifie que si les frais d’agence facturés au client sont de 10 000 €, les honoraires du mandataire immobilier pourront varier de 6 000 à 10 000 €.

Vous vous demandez comment cette rémunération peut être aussi importante ?

En fait, le mandataire en réseau est beaucoup plus autonome dans son travail. Il n’a pas de manager à ses côtés et pas de boutique pour être visible.

En effet, le réseau n’a pas de structure, ce qui diminue forcément les charges et permet d’augmenter la rémunération des mandataires.

Cependant, même si l’agent qui travaille en réseau est plus indépendant, cette structure lui apporte également des avantages.

Par exemple, le réseau peut lui fournir un fichier commun de biens à vendre, une assistance juridique ou commerciale, des documents types nécessaires aux transactions mais également des outils de diffusion d’annonces.

Ainsi, le mandataire devra s’acquitter de certains frais pour pouvoir intégrer le réseau. Ils prennent souvent la forme d’une redevance mensuelle.

pourcentage commission agent immobilier

Et si vous touchiez 100 % de commission avec Expertimo ?

En tant que futur professionnel, la commission d’un agent immobilier indépendant vous paraît peut-être faible.

Vous vous demandez sans doute : pourquoi offrir un pourcentage de votre chiffre d’affaires à une autre structure alors que vous avez pris le risque d’être indépendant ?

Mais aussi pourquoi rétrocéder un pourcentage sur vos ventes alors que c’est vous qui réalisez la transaction de A à Z ?

Vous ne souhaitez pas gagner 50 ou 70 % du fruit de votre travail et on vous comprend…

C’est pourquoi nous avons créé Réseau Expertimo un réseau de mandataires qui offre 100 % de commission à ses collaborateurs.

Depuis 2011, le Réseau Expertimo est le premier réseau de mandataires à proposer 100 % de commission sur les ventes.

Installé depuis 2011, notre réseau compte aujourd’hui plus de 600 professionnels satisfaits de pouvoir être rémunérés au prix juste pour leurs efforts.

La plupart de nos mandataires ont rejoint notre réseau en comparant avec les réseaux concurrents.

Et on les comprend ! C’est difficile de ne pas sauter le pas quand on apprend qu’on pourrait être payé plus en travaillant autant.

Cela dit, il faut savoir que la commission sur une transaction n’est pas la seule source de rémunération possible d’un mandataire.

 

Hey ! 100 % de commission sur vos ventes ça vous dit ?? 👉👉👉👉

 

Les autres sources de rémunération d’un mandataire immobilier

En général, le mandataire obtient donc une commission après la vente ou la mise en location d’un bien. Néanmoins, les sources de rémunération du mandataire peuvent également être les suivantes :

  • Commission de recrutement: certaines entreprises permettent aux agent commerciaux de toucher une commission supplémentaire de cooptation. Ainsi, lorsqu’il parraine une nouvelle personne qui rejoint le réseau, l’agent touche une commission sur le CA de son filleul. C’est le cas chez nous des mini réseaux.
  • Commission sur le crédit : certains réseaux ou agences travaillent avec des entreprises de crédit partenaires. Ainsi, l’entreprise de crédit peut rétrocéder un certain pourcentage du montant emprunté par le client à qui on la conseille.
  • Commission d’apporteur d’affaires: lorsqu’il apporte un bien à vendre à l’agence avec laquelle il travaille, le mandataire peut recevoir une commission une fois la vente signée.

Ainsi, ces autres sources de rémunération annexes permettent d’augmenter le chiffre d’affaires annuel de ces professionnels indépendants.

pourcentage commission du mandataire immobilier

Rémunération d’un mandataire immobilier : est-ce possible de bien gagner sa vie ?

Il n’est pas facile de déterminer la rémunération d’un mandataire immobilier puisqu’elle varie énormément en fonction du type d’entreprise avec laquelle il collabore mais aussi du nombre de ventes qu’il fera dans l’année.

On dit souvent que ce métier immobilier est très lucratif et qu’il permet de bien gagner sa vie.

Néanmoins, il faut nuancer cette idée. Avant d’obtenir ses premières commissions, le mandataire devra fournir un travail soutenu au début de sa carrière.

Il travaille souvent plus de 10 heures par jour pour faire de la prospection commerciale, démarcher des clients et obtenir des mandats.

De plus, pour avoir du succès en tant que mandataire, il sera préférable de se former continuellement afin de performer et de se démarquer de la concurrence.

Dans les faits, le chiffre d’affaires d’un agent commercial peut se situer entre 1 500 et 2 500 € par mois après quelques mois d’exercice.

Par la suite, le mandataire se sera constitué une base de clients importante et pourra ainsi augmenter significativement son chiffre d’affaires.

Il n’est pas rare qu’il touche environ 5000 € par mois de commissions après 3 ans d’expérience.

D’autre part, on peut considérer que la commission du mandataire dépend de plusieurs critères :

  • Le lieu où il travaille. Par exemple, en zone rurale, les commissions d’un agent immobilier indépendant sont souvent plus basses.
  • Son niveau d’expérience et d’implication
  • La qualité du réseau de vendeurs ou de l’agence qu’il a rejoint
  • Le dynamisme du secteur
  • Le type de bien : terrain, appartement, maison, local commercial…

rémunération mandataire immobilier

La première commission du mandataire immobilier : quand est-il payé ?

En général, quand le mandataire lance son business immobilier, il touche sa commission dans les jours qui suivent la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire.

S’il fait de la mise en location, il sera payé après l’emménagement du locataire, à la signature du bail.

Néanmoins, cette signature n’arrive pas le lendemain de la création de son activité.

Ainsi, lorsqu’un agent indépendant se lance, il faut savoir que sa première commission se fait entre 3 à 6 mois après le début de sa carrière.

En effet, l’agent doit commencer par :

  • faire de la prospection commerciale
  • constituer un portefeuille de biens
  • signer ses premiers mandats
  • accompagner les premiers acheteurs potentiels dans les visites
  • …avant de signer sa première vente.

Ainsi, il faudra posséder des économies pour ne pas devoir abandonner le statut d’indépendant avant même d’avoir touché ses premières commissions.

 

Hey ! 100 % de commission sur vos ventes ça vous dit ?? 👉👉👉👉

 

Dernier point sur la commission du mandataire immobilier

Enfin, il faut souligner que le montant de la commission du mandataire n’est pas « le salaire net » qu’il va gagner.

Il faut soustraire à cette somme les cotisations sociales (URSAFF), mais aussi des taxes diverses comme la CFE, l’impôt sur le revenu et surtout la TVA.

De plus, il peut également être déroutant de ne pas toucher de commissions certains mois si vous ne réalisez pas de vente, surtout au début de votre activité.

Le statut d’indépendant est donc soumis à des inconvénients. Il faudra donc organiser ses dépenses et avoir un certain sens de la gestion quand on se lance en tant qu’indépendant.

Vous avez désormais toutes les informations possibles sur la commission du mandataire immobilier.

Si vous avez besoin de plus de renseignements, notamment sur la possibilité d’une commission à 100 %, n’hésitez pas à me contacter.

Leave a Reply

seize + 3 =