Skip to main content

Tout ce que vous devez savoir sur le mandat semi-exclusif !

Lorsqu’un propriétaire décide de faire appel à une agence immobilière ou à un mandataire immobilier pour la vente de son bien, il est nécessaire de conclure un mandat de vente. Il y a plusieurs formes de mandats, chacune comportant des obligations spécifiques. Focus sur le mandat semi-exclusif.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente semi-exclusif ?

 

signature mandat semi exclusif avec agent immobilier

Un mandat de vente semi-exclusif est un accord entre un vendeur et un agent immobilier stipulant que bien que le vendeur accorde l’exclusivité de la vente à une seule agence, il se réserve le droit de vendre le bien lui-même sans passer par l’agence, contrairement à un mandat exclusif.

Ce contrat offre un avantage significatif pour l’agent immobilier qui reste le seul professionnel autorisé à vendre le bien, augmentant ainsi ses chances de gagner une commission si la vente est réalisée avant que le propriétaire ne la conclue lui-même.

Quelles informations doit contenir ce mandat ?

Pour être considéré comme valide, le mandat doit inclure plusieurs éléments essentiels :

  • le nom et l’adresse du vendeur ;
  • une description détaillée du bien immobilier ;
  • le numéro et le lieu de délivrance de la carte professionnelle de l’agent ;
  • le numéro d’inscription du mandat dans le registre tenu par l’agence ;
  • les honoraires dus à l’agent ;
  • les obligations de moyens de l’agent ;
  • la durée minimale de l’engagement ;
  • la période de validité totale du mandat.

Avantages et inconvénients du mandat semi-exclusif pour le vendeur

Le mandat semi-exclusif offre plusieurs avantages significatifs pour un vendeur souhaitant combiner l’expertise d’une agence immobilière avec la possibilité de vendre son bien par lui-même.

Ce type de mandat confère une grande autonomie au vendeur, lui permettant de participer activement à la vente et de conserver l’option de trouver directement un acheteur, une flexibilité absente dans le mandat exclusif. Cette autonomie peut être particulièrement attrayante pour les vendeurs ayant déjà des prospects ou désirant s’impliquer directement dans la vente.

De plus, le mandat semi-exclusif motive fortement l’agence à maximiser ses efforts pour vendre le bien rapidement. En étant la seule agence mandatée tout en sachant que le vendeur peut également conclure la vente, l’agence est poussée à intensifier ses campagnes de marketing, à organiser des visites fréquentes et à mettre en œuvre des stratégies de vente ciblées afin d’attirer des acheteurs potentiels.

Cependant, le mandat semi-exclusif présente aussi des inconvénients.

Il peut parfois mener à des confusions ou des conflits entre le vendeur et l’agence, surtout si une vente est sur le point d’être conclue par l’agence alors que le vendeur finalise une transaction de son côté. Ces situations peuvent générer des disputes autour des commissions et des efforts investis par l’agence.

De plus, même si le vendeur a la liberté de vendre le bien, il peut se sentir contraint de laisser l’agence prendre en charge les transactions pour éviter les complications, limitant ainsi sa liberté effective.

Le mandat semi-exclusif peut aussi réduire la visibilité du bien sur le marché, car certaines agences peuvent hésiter à partager des informations sur des propriétés en mandat semi-exclusif avec d’autres professionnels, diminuant potentiellement le nombre d’acheteurs intéressés et impactant négativement la rapidité de la vente et le prix final.

À NE PAS RATER !
Découvrez le réseau de mandataires qui vous reverse 100% de votre commission
Adresse e-mail non valide

Avantages et inconvénients du mandat semi-exclusif pour l’agent immobilier

poignee de main sourire

Le mandat semi-exclusif offre des avantages et des défis distincts pour l’agent immobilier.

Du côté des avantages, ce type de mandat confère à l’agent une exclusivité conditionnelle pour commercialiser le bien, augmentant ainsi ses chances de contrôler la vente et de gagner la commission sans la concurrence d’autres agences. Cette exclusivité peut motiver l’agent à intensifier ses efforts marketing, à perfectionner les présentations du bien, et à engager des négociations plus actives, cherchant à conclure la vente avant que le vendeur ne le fasse par lui-même.

En outre, la collaboration étroite nécessaire entre l’agent et le vendeur sous ce mandat peut renforcer la confiance mutuelle, facilitant une transaction plus harmonieuse.

Cependant, le mandat semi-exclusif pose aussi des risques pour l’agent.

Si le vendeur parvient à vendre le bien indépendamment, l’agent ne percevra pas de commission malgré ses efforts, ce qui peut créer une source de pression et d’incertitude.

De plus, des conflits peuvent survenir, notamment si l’agent est sur le point de finaliser une vente au moment où le vendeur trouve un acheteur, pouvant mener à des disputes sur les droits à la commission. Cette situation est aggravée par le fait que l’agent doit souvent investir plus dans le marketing et la gestion des visites sans garantie de retour sur ces investissements, ce qui peut s’avérer frustrant si le vendeur est activement engagé dans la promotion de son bien.

Comment résilier le mandat semi-exclusif ?

signature de contrat entre deux hommes

La résiliation d’un mandat de vente immobilier est encadrée par certaines modalités qui doivent être clairement comprises tant par le vendeur que par l’agent immobilier pour éviter les malentendus et les conflits.

Tout d’abord, la durée du mandat est habituellement fixée dans le contrat initial. La plupart des mandats comportent une période d’irrévocabilité pendant laquelle aucune des parties ne peut résilier le mandat, sauf accord mutuel. Cette période est généralement de trois mois pour un mandat exclusif ou semi-exclusif.

Après cette période d’irrévocabilité, le mandat peut être résilié à tout moment par l’une ou l’autre des parties. Pour cela, une notification écrite doit être envoyée à l’autre partie, généralement par lettre recommandée avec accusé de réception. Cette notification doit respecter un préavis, qui est souvent d’un mois.

Il est également important de vérifier si des clauses spécifiques du mandat exigent le respect de conditions particulières pour la résiliation, comme la compensation financière de l’agent pour les dépenses engagées dans la promotion du bien avant la fin du mandat.

En cas de vente du bien pendant la période de préavis, l’agent a toujours droit à sa commission si la vente résulte de son action, conformément aux termes du mandat. Cela s’applique même si la vente se conclut après l’expiration du mandat, à condition que l’acheteur ait été présenté par l’agent durant la validité du mandat.

En conclusion

En résumé, le mandat semi-exclusif offre aux vendeurs une combinaison d’expertise professionnelle et de liberté dans la vente de leur bien, tout en donnant aux agents immobiliers une chance d’obtenir une commission. Cependant, il comporte des risques de confusion et de conflit, ainsi qu’une réduction de la visibilité du bien sur le marché. La résiliation du mandat obéit à des règles strictes. En somme, c’est une option à considérer pour ceux qui cherchent un compromis entre exclusivité et autonomie dans le processus de vente immobilier.

Author Jonathan Voogt d'Expertimo

Avec plus d'une décennie d'expérience dans le secteur immobilier, Jonathan est devenu une référence incontournable pour ceux qui cherchent à naviguer dans le monde complexe de l'immobilier. Fort d'une riche expérience en tant qu'agent immobilier, il partage désormais sa passion et son expertise.

More posts by Jonathan Voogt d'Expertimo