Skip to main content

Comment est calculée la commission d’un agent immobilier ?

Les agents immobiliers indépendants sont rémunérés via des commissions, dont le pourcentage varie en fonction des réseaux et agences immobilières. Toutefois, la structure des commissions d’agent immobilier reste souvent un domaine complexe et peu transparent pour beaucoup.

Dans cet article, Expertimo explore en détail le système de commissionnement, en mettant en lumière les différentes façons dont ces frais sont calculés et négociés.

Quelle est la commission d’un agent immobilier ?

agent immobilier independant et commission

agent immobilier independant et commission

En France, la loi encadrant la commission des agents immobiliers est réglementée par la Loi Hoguet (Loi n° 70-9 du 2 janvier 1970). La commission d’un agent immobilier varie généralement en fonction de plusieurs facteurs, notamment la valeur du bien immobilier, les pratiques du marché local, et les termes du contrat entre l’agent et son client.

En règle générale, cette commission se situe entre 3% et 7% du prix de vente du bien immobilier, mais elle peut varier d’une région à l’autre et d’un agent à l’autre.

La commission d’un agent mandataire en réseau immobilier

Dans un réseau de mandataires immobiliers, les agents commerciaux sont généralement des travailleurs indépendants. Ces agents mandataires perçoivent une part importante de la commission, car ils ont moins de coûts fixes à couvrir par rapport à une agence traditionnelle. La commission pour un mandataire immobilier peut être significativement plus élevée, allant souvent de 70% à 100% du montant total des honoraires (100% chez Expertimo), dépendant du réseau et des accords individuels.

Cette structure de rémunération est attrayante pour les agents commerciaux qui préfèrent travailler de manière autonome et qui sont prêts à gérer leurs propres frais de marketing et de fonctionnement.

Exemple : Un mandataire immobilier vend une maison pour 300 000 euros. Si la commission est de 5% du prix de vente, cela représente 15 000 euros. Dans un réseau de mandataires, l’agent commercial pourrait recevoir jusqu’à 100% de cette commission en fonction de son accord avec le réseau, soit 15 000 euros (à déduire uniquement entre 150 et 200€ par transaction pour des frais de gestion de dossier).

La commission d’un agent salarié en agence immobilière

Pour un agent immobilier salarié travaillant dans une agence immobilière traditionnelle, la structure de commission est généralement moins lucrative comparée à celle d’un mandataire. L’agence couvre les coûts fixes tels que le loyer, les frais de marketing et administratifs. En conséquence, la part de la commission revenant à l’agent est moindre. Typiquement, un agent salarié peut s’attendre à recevoir entre 20% et 40% de la commission totale. Cette structure est souvent privilégiée par ceux qui apprécient les avantages d’être salarié, comme la sécurité de l’emploi et les avantages sociaux.

Exemple : Un agent immobilier salarié vend le même bien à 300 000 euros avec une commission de 5%, soit 15 000 euros d’honoraires de mandat. Dans une agence traditionnelle, l’agent pourrait recevoir entre 20% et 40% de cette commission. Si l’agent reçoit 30%, cela équivaut à une rémunération de 4 500 euros.

qui paie la commision de l'agent immobilier

La commission d’un agent indépendant en agence immobilière

Un agent immobilier indépendant affilié à une agence immobilière fonctionne différemment d’un salarié. Tout en bénéficiant de la marque et des ressources de l’agence, ils gèrent leurs propres activités et assument plus de coûts opérationnels. La commission pour un agent indépendant est généralement plus élevée que celle d’un salarié mais inférieure à celle d’un mandataire. Ils peuvent s’attendre à recevoir une rémunération entre 40% et 70% des honoraires. Cela offre un équilibre entre autonomie et support d’une agence établie.

Exemple : Un agent immobilier indépendant affilié à une agence vend la maison à 300 000 euros, avec une commission de 5%, soit 15 000 euros d’honoraires. L’agent indépendant pourrait recevoir entre 40% et 70% de cette commission. À 50%, l’agent gagnerait 7 500 euros.

Qui paie la commission de l’agent immobilier ?

La commission de l’agent immobilier est généralement payée par l’acheteur dans le cadre d’une transaction immobilière. Cela signifie que l’acheteur, en plus du prix de vente du bien immobilier, prend en charge les honoraires de commission de l’agent immobilier.

Cette commission est versée à l’agence immobilière (ou le réseau) qui représente l’agent, et elle constitue la rémunération de l’agent pour ses services dans le processus de vente immobilière.

L’agent immobilier peut-il diminuer sa commission ?

vente et negociation de la comission de l'agent immobilier

vente et negociation de la comission de l’agent immobilier

Pour un agent immobilier salarié travaillant dans une agence immobilière traditionnelle, la possibilité de réduire sa commission est généralement limitée. Contrairement à un agent immobilier indépendant, un agent salarié a moins de contrôle sur la fixation des tarifs de commission, car ces tarifs sont souvent déterminés par l’agence immobilière.

Dans la plupart des cas, l’agent immobilier salarié doit respecter les politiques de tarification de l’agence et ne peut pas réduire la commission de manière significative sans l’approbation de l’agence. Cependant, il peut y avoir des exceptions ou des négociations possibles, en particulier pour des transactions particulières ou dans le cadre de promotions spéciales.

De son côté, l’agent immobilier indépendant a la possibilité de réduire le montant de sa commission. Cette flexibilité dans la fixation de la commission est l’un des avantages de travailler en tant qu’agent immobilier indépendant. Cependant, la capacité de réduire la commission peut dépendre de plusieurs facteurs, notamment la politique du réseau ou de l’agence à laquelle l’agent est affilié, les accords individuels avec les clients et les circonstances spécifiques de la transaction immobilière.

Certains agents immobiliers indépendants choisissent de réduire leur commission dans le but d’attirer davantage de clients ou de conclure des ventes plus rapidement. Cela peut être un argument de vente lors de la négociation avec les vendeurs ou les acheteurs.

En bref

  • La commission de l’agent immobilier est essentielle dans le processus de vente immobilière.
  • Elle représente la rémunération de l’agent pour son travail dans la transaction.
  • La détermination de la commission peut varier en fonction de facteurs tels que le type d’agent (indépendant ou salarié), le réseau auquel il est affilié, et les accords individuels.
  • Les agents immobiliers indépendants ont souvent plus de flexibilité pour définir leur commission, offrant ainsi un avantage dans la négociation avec les clients.
  • Les agents salariés d’agences traditionnelles ont généralement moins de latitude pour réduire leur commission en raison des politiques de l’agence.
  • La commission de l’agent immobilier reflète non seulement son travail, mais aussi les services et le soutien offerts par l’agence ou le réseau auquel il est affilié.
  • La commission est un élément à prendre en compte lors de la recherche d’un professionnel pour une transaction immobilière, et elle peut être sujette à la négociation en fonction des besoins et des circonstances de chaque client.

Author Jonathan Voogt d'Expertimo

Avec plus d'une décennie d'expérience dans le secteur immobilier, Jonathan est devenu une référence incontournable pour ceux qui cherchent à naviguer dans le monde complexe de l'immobilier. Fort d'une riche expérience en tant qu'agent immobilier, il partage désormais sa passion et son expertise.

More posts by Jonathan Voogt d'Expertimo