Skip to main content

Définition de l’agent commercial indépendant en 2021

Par 15 septembre 2021septembre 22nd, 2021Conseils

agent commercial indépendant

Le statut d’agent commercial indépendant est l’une des activités phares qui a le vent en poupe actuellement et qui attirent les personnes souhaitant opter pour une reconversion professionnelle.

En effet, le statut d’agent commercial en immobilier rencontre un franc succès principalement en raison de la liberté qu’il propose.

Par ailleurs, les commissions intéressantes que proposent les agences immobilières ou les réseaux immobiliers pour les services d’un agent commercial indépendant constituent une des raisons pour laquelle de nombreuses personnes se lancent dans ce domaine.

Cependant, si vous voulez réussir et faire carrière en tant qu’agent commercial indépendant, vous ne pouvez pas débuter juste sur un coup de tête sans un réel accompagnement.

Cet article fera un tour d’horizon sur l’activité d’agent commercial indépendant, son statut, ses avantages et son fonctionnement.

Le statut de l’agent commercial indépendant

Le terme « agent commercial indépendant » est très populaire en 2021.

L’agent commercial indépendant en immobilier est un travailleur non salarié, qui représente l’entreprise avec laquelle il travaille.

En effet, cette personne intervient de façon permanente pour négocier et conclure des ventes pour le compte de l’entreprise.

Ainsi, pour le compte de son mandant, le mandataire immobilier met tout en œuvre pour convaincre les potentiels acheteurs d’effectuer ou d’utiliser des services spécifiques.

Ce professionnel est un peu comme un intermédiaire entre une entreprise et ses clients.

Une entreprise qui mandate un agent commercial lui donne le plein pouvoir de négocier des ventes pour le compte de cette dernière.

Il est donc lié à l’entreprise par un contrat de mandat et agit pour le compte de l’entreprise.

Il n’existe aucun lien de subordination entre l’agent commercial et l’entreprise qu’il représente.

En tant qu’entreprise, les services d’un agent commercial indépendant vous seront utiles sur plusieurs plans.

En premier lieu, le fait que l’agent soit un expert de son domaine peut vous permettre d’avoir plus facilement accès à un nouveau marché ou une nouvelle clientèle.

Ainsi, l’agent commercial indépendant vous permettra de développer votre marché immobilier sur votre secteur.

Aussi, puisque la rémunération de l’agent commercial dépend de ses performances, il est généralement très motivé dans le cadre de sa collaboration avec une entité.

Vous pourrez alors profiter de sa motivation pour assoir votre notoriété sur le marché et accroître vos ventes.

De même, le recours à un agent commercial indépendant évite les soucis de recrutement et les dépenses à allouer à un poste de salarié dans l’entreprise.

L’agent commercial à un champ d’intervention assez vaste, mais les chiffres montrent qu’en 2021, le domaine immobilier est celui dans lequel travaillent plus d’agents commerciaux indépendants.

Zoom sur l’agent commercial immobilier

L’agent commercial intervient dans le secteur de l’immobilier à titre de négociateur.

Néanmoins, pour avoir accès à ce domaine et exercer votre activité d’agent commercial en toute liberté, vous devez remplir un critère essentiel.

Vous devez être impérativement honorable. En d’autres termes, sur la dernière décennie, l’agent commercial immobilier ne doit pas avoir fait l’objet de certains types de condamnation.

Outre le critère d’honorabilité, l’agent commercial immobilier a des obligations et contraintes vis-à-vis de la loi.

En premier lieu, tout agent commercial immobilier est assujetti à la souscription à l’assurance responsabilité civile professionnelle.

De plus, loi interdit aux agents commerciaux immobiliers de recevoir des sommes d’argent qui ne sont pas incluses dans leur rémunération habituelle.

Enfin, vous ne devez en aucun cas exercer sous forme de société, rédiger des actes sous seing privé et offrir des consultations juridiques dans le cadre de votre profession.

Pour exercer votre fonction d’agent commercial immobilier, vous devez vous inscrire au RSAC et obtenir votre attestation de collaborateur.

Cette attestation s’obtient auprès de la chambre de commerce et d’industrie et c’est le mandant qui s’occupe de vous la faire délivrer.

Dans les documents officiels et publicités, vous devez toujours mentionner que vous exercez votre activité sous le statut d’agent commercial indépendant.

agent commercial en immobilier

Les avantages du statut d’agent commercial indépendant

Comme l’indique son nom, le statut d’agent commercial est une activité indépendante et moins contraignante.

Dans cet ordre d’idée, l’agent commercial est un chef d’entreprise qui ne peut être sous les ordres d’une tierce personne au sein de l’entreprise qui le mandate.

C’est d’ailleurs cet aspect primordial qui caractérise le professionnel de ce métier et qui le différencie d’un salarié recruté au sein de l’entreprise.

L’agent commercial étant indépendant, il a aussi un plein droit de choisir librement son domaine d’activités et son mandant.

Vous pouvez donc choisir de travailler pour plusieurs mandants en même temps sauf dans quelques cas exceptionnels.

Le statut ne vous empêche en rien de travailler dans d’autres domaines si vous le souhaitez.

Si vous voulez être votre propre patron et employer d’autres personnes au besoin, le métier d’agent commercial indépendant est ce qu’il faut.

Vous êtes libre d’organiser votre emploi du temps comme vous l’entendez sans rendre compte à un chef hiérarchique.

Vous pouvez ainsi faire preuve d’innovation en prenant des initiatives, en développant la commercialisation et bien d’autres choses intéressantes.

Si vous faites de bons choix dans cette profession, vous n’aurez rien à envier à la vie d’un salarié, car c’est une activité qui nourrit bien son homme.

L’exercice de la mission de mandataire

La mission d’un agent commercial indépendant se résume à un rôle de mandataire auprès de différentes entreprises souhaitant développer et accroître leur vente.

Cette fonction ou mission de l’agent commercial indépendant se décline en deux parties.

Au prime abord, il passe une bonne partie de son temps à faire de la prospection immobilière et attirer de potentiels acheteurs vers un produit ou service.

La deuxième fonction de l’agent commercial consiste à convaincre les différents clients attirés d’adopter le produit ou le service de l’entreprise pour qui il travaille.

Pour mener à bien votre mission, vous êtes appelé à effectuer des séries de déplacement afin de trouver les clients qui seront intéressés par vos offres.

Vous devez également vous déplacer vers les entreprises pour leur proposer vos services.

Votre mission consiste également à négocier de meilleurs délais et termes de vente pour vos clients.

L’activité de l’agent commercial indépendant est par ailleurs de nature civile. Ses missions ne sont donc pas commerciales, d’où son obligation d’imposition.

L’activité de l’agent commercial indépendant est catégorisée parmi les bénéfices non commerciaux.

Il est de ce fait imposé à l’impôt sur le revenu. Cependant, si l’agent commercial indépendant exerce sa fonction sous la couverture d’une entreprise, son activité est plutôt assujettie à l’impôt sur les sociétés.

Avantageusement, l’activité d’agent commerciale relève de la sécurité sociale pour les indépendants.

Ceci permet aux professionnels de ce corps de profiter de la protection sociale retraite et maladie.

👉 A lire aussi : comment rentrer un mandat de vente en 15 étapes ? 👈

Un diplôme pour devenir agent commercial indépendant ?

Lorsque vous songez à vous lancer sous le statut d’agent commercial dans une région, vous devez avoir un minimum de connaissance dans le domaine.

En réalité, le métier n’est pas soumis à une règlementation officielle et fixe.

Vous pouvez donc faire vos débuts dans la profession sans avoir une certification ou attestation.

Aucun diplôme d’État n’est exigé pour l’exerce de la profession d’agent commercial indépendant.

Cependant, les statistiques concernant le métier montrent que la grande majorité des agents commerciaux professionnels a suivi une formation post-bac.

Dans cette dynamique, pour vous doter des différents outils et connaissances nécessaires pour réussir une carrière d’agent commercial indépendant, vous pouvez vous inscrire dans une école de formation et obtenir un DUT en technique de commercialisation ou un BTS en négociation/relation client.

L’obtention de ces diplômes n’est pas impérative, mais elle vous permet de vous démarquer sur le marché.

En outre chez Réseau Expertimo, nous offrons tout un programme de coaching pour que nos agents commerciaux puissent carburer sur le terrain.

Il existe des cas de vente de produit purement technique où les employeurs privilégient les agents commerciaux ayant suivi des formations techniques.

Ainsi, vous maximisez vos chances de réussite en optant pour les formations susmentionnées.

Vous pouvez alors bénéficier de ses formations (souvent gratuites) pour aiguiser davantage vos compétences en matière de négociation et de vente.

travailleur indépendant

Qualités essentielles pour devenir agent commercial indépendant

L’agent commercial joue un rôle déterminant dans le processus de vente d’une entreprise.

Sa fonction est très complexe et requiert des connaissances spécifiques en matière de techniques marketing en immobilier.

Au-delà de ces connaissances, vous devez nécessairement avoir certaines qualités capitales pour être un bon agent commercial indépendant.

La première qualité requise pour devenir un bon agent c’est le charisme. Les agents commerciaux les plus charismatiques sont ceux qui arrivent à tirer leur épingle du jeu et à convaincre rapidement plusieurs personnes.

En matière de vente, lorsque le client se sent en confiance avec un agent commercial, cela accroît ses chances de faire un achat.

En tant qu’agent commercial, vous devez alors avoir un bon côté relationnel pour arriver à mettre tous vos prospects en confiance.

L’agent commercial est une personne qui doit également posséder une bonne aisance à l’écrit et à l’oral pour pouvoir bien communiquer avec ses cibles via les canaux nécessaires.

Si vous n’aimez pas l’esprit de compétitivité et le stress, ne vous dirigez surtout pas vers le métier d’agent commercial.

C’est une profession qui vous oblige à relever des défis au quotidien et à subir une forte pression.

Vous devez donc être très ambitieux et résistant pour réussir dans cet environnement particulièrement stressant.

L’agent commercial indépendant doit être doté d’une capacité de remise en cause hors du commun.

En effet, il doit pouvoir se remettre constamment en cause lorsqu’il se retrouve « dos au mur ».

Cette faculté indispensable lui permet de prendre de meilleures décisions qui vont améliorer son efficacité dans l’avenir.

Puisque l’agent co sera obligé de beaucoup se déplacer dans la cadre de son travail, ce dernier doit être quelqu’un de très organisé et méthodique.

Pour un agent commercial indépendant, le temps c’est de l’argent.

À cet effet, le bon agent c’est celui qui est capable de gérer de façon optimale son temps pour envoyer les avis de valeur aux clients dans les meilleurs délais et se rendre à l’heure à tous ses rendez-vous.

En clair, toutes les qualités citées ici font la réputation de l’agent commercial indépendant.

Si vous souhaitez vous véritablement faire carrière dans ce domaine, assurez-vous d’avoir la majorité de ces qualités.

👉 A lire aussi : comment booster vos ventes avec la pige immobilière ? 👈

Le régime social

Contrairement aux salariés sous contrat dans les entreprises, l’activité des agents commerciaux est soumise au régime social et fiscal des travailleurs indépendants.

Dans cette dynamique, l’agent commercial indépendant doit nécessairement s’affilier à la sécurité sociale des indépendants.

La souscription à cette forme de sécurité sociale vous offrira moins de protection que le salarié.

Toutefois, vous avez la possibilité de souscrire à d’autres types d’assurances complémentaires qui vous aideront à avoir pratiquement le même niveau de protection (ou même plus).

Les assurances de l’agent commercial

Le métier d’agent commercial indépendant est une activité comme les autres.

Avant de vous lancer, vous devez songer à souscrire à certaines assurances afin de prévenir les risques au cours de vos collaborations. Il s’agit principalement de :

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Ce type d’assurance n’est pas impératif pour un agent commercial puisque son activité n’est pas tout à fait réglementée.

Vous n’êtes pas contraint d’y souscrire sauf si vous travaillez dans le secteur de l’immobilier.

Toutefois, nous vous recommandons de la faire même lorsque vous ne vous spécialisez pas dans le domaine immobilier.

Elle est importante parce qu’elle vous protège dans le cadre de votre activité professionnelle en cas de dommage causé à une tierce personne.

L’assurance protection juridique

Dans votre rôle de mandataire, vous êtes obligé de conseiller, de négocier et de signer des contrats au nom d’une entreprise.

L’inconvénient c’est que vous vous retrouvez dans une mauvaise posture dès qu’il y a un problème au cours de l’opération.

La protection juridique est essentielle pour un agent commercial indépendant qui est quotidiennement en contact avec les entreprises ou particuliers.

Cette assurance est particulièrement nécessaire parce qu’il vous permet de prendre en charge les divers frais générés par les procédures juridiques en cas de recours.

Elle vous permettra également de faire le bon choix pour votre protection face à une situation litigieuse.

Soulignons encore une fois que cette assurance n’est pas obligatoire.

Il n’existe pas une loi qui vous oblige à souscrire à l’assurance protection juridique, mais elle est recommandée.

A priori, les recours judiciaires sont fréquents dans la profession d’un agent commercial indépendant. Il vaut mieux pour vous, d’écarter tout risque en optant pour la prévention.

agent co

Différences entre un agent commercial indépendant et un apporteur d’affaires

Il existe des points de différence entre les apporteurs d’affaires et les agents commerciaux indépendants.

Le dernier est relié à une entreprise (mandant) par un contrat de mandat qui lui donne le droit de négocier et de signer des contrats au nom de son mandant.

Il n’est pas un salarié et il n’y a aucun lien de subordination entre lui et son entreprise.

L’apporteur d’affaires quant à lui est une personne physique ou morale qui se charge juste de la mise en relation de deux parties : un prospect et un vendeur.

En contrepartie de son intervention, l’apporteur d’affaires reçoit une commission fixe lorsque le prospect effectue un achat.

En tant qu’apporteur d’affaires, vous êtes de fait lié à un vendeur par un contrat d’affaires.

La principale différence se retrouve donc au niveau des différents types de contrats sous lesquels travaillent ces deux catégories de professionnel.

Contrairement à l’agent commercial indépendant, si vous êtes un apporteur d’affaires, vous ne pouvez pas signer de contrat au nom de l’entreprise.

Les responsabilités, les missions et les attributs ne sont donc pas les mêmes au niveau des deux professions.

Bien se lancer en tant qu’agent commercial indépendant

Le statut d’agent commercial selon toute vraisemblance est une activité rentable qui peut vous permettre de vous constituer un capital important pour la retraite.

Cependant, toutes les personnes qui se lancent ne réussissent pas dans ce domaine parce qu’ils prennent souvent un mauvais départ.

Pour parvenir à faire une bonne carrière en tant qu’agent co, vous devez suivre quelques démarches importantes qui vous permettront de réussir. Vous devez entre autres :

Bien choisir votre secteur d’activité

Vous devez bien connaître un produit dans tous ses aspects et être convaincu de son utilité afin de bien faire sa promotion.

C’est pour cette raison qu’il faudra faire très attention au moment du choix de votre spécialisation.

Pour plus d’efficacité, vous devez choisir une ou deux domaines d’activité dans lesquels vous allez orienter votre profession d’agent commercial.

Gardez toujours à l’esprit que vous serez tous les jours confronté aux produits et services des entreprises pour lesquelles vous travaillez.

Vous devez alors vous spécialiser dans un secteur que vous maîtrisez et qui vous passionne.

Collaborez uniquement avec les entreprises de ce secteur d’activité qui sont en accord avec vos valeurs et convictions.

Il est plus facile de travailler et de promouvoir les produits et services d’une entreprise qui partage les mêmes valeurs que soi.

Faire une mobilisation préalable de son réseau de travail

Vous devez savoir que les agents commerciaux indépendants travaillent souvent en réseau et par affinité.

Ainsi, avant de vous lancer dans cette activité, assurez-vous de disposer déjà un bon réseau dans le secteur dans lequel vous intervenez.

Ceci vous facilitera énormément la tâche. Un agent co qui réussit est d’abord une personne qui a le contact facile et qui possède un carnet d’adresses assez riche dans sa spécialité.

Les agents commerciaux se servent généralement de leur réseau de connaissance dans un secteur pour assoir une véritable stratégie de communication et par ricochet une stratégie marketing efficace.

Avant de débuter, vous pouvez essayer de mobiliser vos contacts via LinkedIn par exemple ou initier une campagne d’e-mailing.

Opter pour un démarchage de clientèle

À vos débuts, l’adoption d’une stratégie de démarche de nouvelle clientèle est recommandée pour élargir autant que possible votre réseau.

Pour y parvenir, vous pouvez tenter de convaincre les entreprises qui interviennent dans le même domaine que vous et nouer un partenariat avec elles.

En plus de l’établissement de partenariat avec des entreprises, vous pouvez assister à des salons dont les thèmes sont en compatibilité avec votre domaine d’activités.

Le but est de trouver de nouveaux collaborateurs. Dans le domaine de la vente, c’est la fin qui justifie les moyens.

Il n’y a donc pas de moyens qui soient mauvais ou bons pour aller à la quête des potentiels clients qui feront partie de votre réseau.

L’essentiel c’est de parvenir à convaincre une cible plus importante. En fonction de vos différentes cibles, vous devez donc diversifier vos stratégies.

Prévoir un budget raisonnable au début

À l’image de toute activité indépendante, lorsque vous débutez dans la profession d’agent commercial, vous devez prévoir un capital minimum pour supporter les diverses charges.

Vous devez anticiper les différents frais qui seront alloués au déplacement chez les prospects.

Au début, l’agent commercial indépendant se déplace énormément pour attirer des clients.

Ces déplacements peuvent s’avérer très coûteux.

Il peut arriver que vos dépenses soient nettement plus élevées que vos recettes à vos débuts.

Vous devez faire preuve de prévoyance et surtout de persévérance afin de réaliser des bénéfices sur le long terme.

La tâche ne s’annonce pas aisée au commencement, mais vous réussirez avec la détermination et la motivation.

Vous souhaitez en savoir plus sur le statut d’agent commercial indépendant en immobilier ? Prenez contact avec nous !

Laisser une Réponse

deux × 5 =